Les chercheurs de la Convention citoyenne pour le climat - article

Suite à l’invitation du Comité de gouvernance de la Convention Citoyenne pour le Climat, ce sont près d’une quarantaine de chercheurs.es qui suivront les débats et travaux des 150 citoyen.ne.s, tout au long de leur parcours. Sociologues, politologues ou encore climatologues, se relaieront pour tenter d’analyser cet exercice démocratique original, dont l’étude sera précieuse pour les évènements futurs.

Suite à l’appel du Comité de gouvernance de la Convention Citoyenne pour le Climat, différents chercheurs et doctorants français et étrangers, ainsi que des acteurs de la participation citoyenne ont manifesté leur intérêt pour observer les délibérations de la Convention et étudier son déroulement et ses réalisations à des fins de recherche. Le Comité s’est d’ores et déjà assuré de la diversité et de la pluralité des approches proposées par la quarantaine de chercheurs.es qui ont répondu à l’invitation.

Le Comité de gouvernance sera également attentif à ce que ce travail de recherche ne gêne pas la bonne marche de la Convention Citoyenne et surtout le travail des citoyen.ne.s. Pour ce faire, le nombre total d’observat.eur.rice pouvant participer à une session sera limité à 20 personnes en séances plénières et une personne par table lors des travaux de groupes. Leur présence restera discrète et muette, sauf si les participant.e.s l’invitent à s’exprimer.

Ainsi les chercheurs.es qui ont répondu à l’invitation du Comité de gouvernance pourront, dès les séances du 4 octobre prochain, assister aux différents débats et travaux des 150 citoyen.ne.s de la Convention. L’observation, l’analyse et la critique qui en découleront seront précieuses pour retirer de cet exercice original de démocratie délibérative des enseignements pour l’avenir.

Contact : recherche@conventioncitoyennepourleclimat.fr

Laisser un commentaire